POUR NOS SALAIRES : TOUTES ET TOUS EN GRÈVE LE 1ER FEVRIER !

Les « MERCI » lénifiants du Comité de Direction Générale et l’oeil mouillé du DG à l’occasion des voeux patronaux ne suffisent pas. Pour le SNU, le compte n’y est toujours pas !

Seule une forte mobilisation de chacun·e pourra contraindre le directeur général et la ministre de tutelle à mettre fin à l’austérité salariale décrétée depuis 5 ans maintenant à Pôle emploi (+0,5% en 2017 ; 0% depuis).

Pour une augmentation générale des salaires et traitements,
Pour l’arrêt des plans d’action à répétition,
Pour l’arrêt des suppressions de postes
et la cdisation des collègues précaires,
Pour redonner du sens à nos missions.
TOUTES ET TOUS EN GRÈVE LE 1er FEVRIER