Derniers Articles

Négociation Annuelle Obligatoire sur les salaires 2021

COMME DEPUIS BIEN LONGTEMPS, NAO = ZERO, RIEN, NADA, NIET
Quand ce ne sont pas les moyens qui manquent mais l’idéologie qui ‘prime’ !

Depuis le début de la crise sanitaire, voilà plus d’un an maintenant, les agent.es, félicité.es régulièrement pour
avoir professionnellement su relever tous les défis, mesurent maintenant la valeur réelle des remerciements
de la Direction :

  • Augmentation de la part fixe et de la valeur du point : zéro !
  • N’allez pas à vous plaindre, regardez ailleurs, c’est pire !
  • Taisez-vous, Circulez, y a rien à voir !!!!
    Sous-entendu : pourquoi augmenter les agents de Pôle emploi déjà bien lotis ?

Flash CSEC – Avril 2021

REFORME DE L’ASSURANCE CHOMAGE

L’urgence dans laquelle nous nous trouvons impose donc non pas de prendre quelques mesures techniques pour atténuer temporairement la casse sociale des privés d’emploi. Non cette catastrophe sanitaire commande d’abandonner purement et simplement cette réforme.
Le « quoi qu’il en coûte » doit aussi trouver sa traduction pour tous les précaires.

NAO: Exigeons une réelle augmentation salariale !

La Direction Générale le claironne depuis le début des Négociations Annuelles Obligatoires 2020 (NAO) en juin dernier : « Il n’y aura plus d’augmentation générale des salaires dans Pôle Emploi », rajoutant : « tant que les salaires de la fonction publique seront gelés ».
Devons-nous nous en laisser conter ? Nos organisations savent compter !

PRIME « D’INTÉRESSEMENT » À PÔLE EMPLOI QUE L’ACCORD SOIT DE BRANCHE OU D’ENTREPRISE, POUR LE SNU C’EST TOUJOURS NON !

Une nouvelle Prime One Shot versée en 2022 d’un montant d’environ 400 euros (brut soit environ 320 net) maximum si :

    • Les résultats nationaux sont atteints, dans le cas contraire… la prime baisse .
    • Les résultats régionaux sont atteints, dans le cas contraire… la prime baisse aussi .
    • Vous n’avez pas été malade ou absent au cours de l’année dans le cas contraire…. votre prime baisse encore

Une prime inéquitable qui met en concurrence les régions, les équipes et les agents.

Déclaration des Elu-es SNU à la CPLU du 6 avril 2021

Le SNU tient ce jour à réaffirmer son opposition la plus totale à cette classification que nous considérons comme rétrograde à tous les niveaux, et ce n’est pas les quelques 3 points d’indice (11€ nets par mois pour un Agent à temps plein) accordés très généreusement par notre Direction Générale et notre Ministère de tutelle qui viendront atténuer la colère grandissante des 3500 Agents de Droit Public encore présents à Pôle Emploi, n’en déplaise à certains.
Le SNU vous alerte aussi très fortement sur le mal être de plus en plus retentissant des Agents de Droit Public qui s’estiment de plus en plus considérés comme des Agents de seconde classe, un DGI vient d’ailleurs d’être déposé par le SNU en Ile de France sur cette population.