Revue de Presse

«Les demandeurs d’emploi n’ont plus droit à l’erreur, contrairement aux grands fraudeurs fiscaux»

Contrôle des chômeurs, le SNU BFC participe au rassemblement devant le site de Besançon Témis le 22 février dernier, en présence de Charles Piaget, ancien militant syndicaliste des années LIP.

http://factuel.info/article/demandeurs-demploi-nont-plus-droit-a-lerreur-contrairement-grands-fraudeurs-fiscaux-005478

Assurance-chômage : faut-il vraiment faire des économies ?

Suite aux achoppements dans la négociation de l’assurance chômage, les partenaires sociaux reparlent d’un financement 50% Unedic, 50% Etat pour Pôle emploi pour réaliser des économies. Selon eux le déficit de l’assurance chômage est du au financement de Pôle emploi : “Sans Pôle emploi, le régime assurantiel est structurellement excédentaire”

https://www.latribune.fr/economie/france/assurance-chomage-faut-il-vraiment-faire-des-economies-808702.html

Besançon, Social Pôle emploi contre les suppressions de postes

À midi, le pourcentage des agents ayant suivi le mouvement de grève, s’établissait, selon le syndicat SNU-FSU à 35,28 % dans l’ensemble des agences de toute la Bourgogne-Franche-Comté. « On peut dire que c’est une bonne mobilisation et qui concerne toutes les catégories de personnel même si c’est moins fort chez les cadres », souligne Dominique Simon du syndicat SNU-FSU.

http://snubfc.fr/Documents/divers/Est%20R%C3%A9publicain%20-%20R%C3%89GION%20Mercredi%2021%20novembre%202018.pdf

Une victime d’un faux recruteur : «Je l’ai vécu comme un viol de mes données personnelles»

Le supposé employeur me répond qu’il ne peut pas me rencontrer pour un entretien d’embauche car il est à l’inauguration d’une boutique. Par mail, il indique qu’il m’envoie un chèque de 500 € au titre d’une avance sur salaire pour que je puisse acheter une tenue professionnelle, sachant qu’il ne m’a jamais demandé ma taille ni ma pointure. Il fallait que j’encaisse ces 500 € sur mon compte puis que je retire 1 000 € que je lui envoie depuis un bureau de tabac via Transcach.

https://www.ladepeche.fr/article/2018/09/17/2870189-victime-dun-faux-recruteur-ai-vecu-comme-viol-donnees-personnelles.html

Contre le chômage, il suffit de «traverser la rue»

ÉDITO

Cette manie de faire la leçon à tout le monde… Aux «fainéants», à un gamin trop familier, au Sénat, aux ouvriers licenciés coupables de ne pas se faire embaucher à une heure de route de chez eux, aux «Gaulois réfractaires au changement», aux journalistes trop critiques, aux bénéficiaires de la protection sociale qui font dépenser «un pognon de dingue», etc. Et maintenant à un chômeur se plaignant de sa situation – faudrait-il qu’il exulte ? – alors que pour trouver un emploi, «il suffit de traverser la rue». Faire la leçon à tout le monde… Pas tout à fait, d’ailleurs. On n’a pas entendu le Président morigéner les PDG qui touchent des millions d’indemnités de départ alors que leurs résultats sont mauvais, les banquiers qui spéculent sur un volcan, les ex-assujettis de l’ISF qui n’investissent pas assez vite, etc. Il est vrai que ce sont des «premiers de cordée»… Respect.

https://www.liberation.fr/france/2018/09/16/contre-le-chomage-il-suffit-de-traverser-la-rue_1679134

La sécurité de Pôle emploi face à la détresse des chômeurs

Au détour de l’article sur les incivilités, un paragraphe sur les effectifs : “Des incivilités qui pourraient cependant repartir à la hausse avec l’annonce faîte par la ministre du Travail le 19 juin dernier. Celle-ci a en effet demandé à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) de réfléchir à une « méthodologie robuste » permettant « d’indexer » d’éventuelles baisses d’effectifs de Pôle emploi sur une « décrue constatée du chômage ». Interrogée sur les effectifs de l’opérateur lors d’une audition au Sénat, Muriel Pénicaud avait « dit et redit » que « rien (nétait) décidé », alors que le chiffre de 4 000 suppressions de postes ces prochaines années circulait.

http://snubfc.fr/Documents/Agressions/Las%C3%A9curit%C3%A9deP%C3%B4leemploiface%C3%A0lad%C3%A9tressedesch%C3%B4meurs.pdf