Nationales

la lutte pour la défense des retraites continue

  • Déjà un mois de grève et toujours le soutien massif des Françaises et Français;
  •  Des médecins, des avocats et d’autres qui rejoignent la mobilisation;
  • Un gouvernement qui rogne déjà son fumeux principe d’universalité en accordant des dérogations maintenant des régimes spéciaux;
  •  La paupérisation avérée des retraité.es d’Europe régis par un régime par points (Suède, Allemagne);
  • Des fonds de pension conseillers directs du gouvernement sur le projet de retraites par points et gratifiés par le pouvoir (cf. la légion d’honneur au président France du fonds de pension américain BlackRock !).

NE NOUS LEURRONS PAS, CE PROJET EST PUREMENT IDÉOLOGIQUE !
Seule la mobilisation massive et générale (comme en 1995) amènera le pouvoir à céder et à le retirer.

Mode d’Emplois N°69

Au sommaire de ce numéro :

  • Convention tripartite 2019 – 2022 : dématérialisation et gestion de la pénurie
  • Energies : les industriels et le renouvelable
  • Droits des femmes : clause de l’Européenne la plus favorisée
  • Elections professionnelles , le SNU, 2iéme syndicat à Pôle emploi : une victoire pour les agent.es
  • Catastrophe de Lubrizol : que vaut la santé des personnels ?
  • A lire, à voir… : Maurice Audin, une vie brève, mais intense et engagée ; The end : L’être humain mis face à la nature
  • 9iéme congrès de la FSU : la Fédération affirme sa combativité

RÉFORME DES RETRAITES : Le 10 décembre, amplifions le mouvement, faisons reculer le gouvernement

Le 5 décembre :

  • 1million cinq cent mille manifestants en France ;
  • plus de 55% des enseignants en grève ;
  • grève quasi totale à la SNCF et la RATP ;
  • et 70 % des Français qui soutiennent le mouvement.
  • A Pôle emploi, nous étions 20% des agent-es à nous être mobilisés contre la réforme des retraites.

Le 10 décembre, ensemble, amplifions le mouvement, rejoignons les cortèges et réaffirmons au gouvernement que nous refusons son projet.

Tous et toutes en grève le 5 décembre pour défendre nos retraites

La retraite par points, c’est :

  • Une baisse générale du niveau de pension avec le plafonnement de la dépense globale pour les retraites à 14% du PIB,
  • Une augmentation de l’âge moyen de départ en retraite avec l’instauration d’un âge pivot audessous duquel sera appliqué un malus de 5% par année manquante,
  • Une inégalité accrue pour les femmes avec la suppression des bonifications de trimestres, des majorations de durées d’assurance et des majorations de pension pour 3 enfants,
  •  Une solidarité mise à mal pour favoriser les assurances individuelles et la capitalisation

Actu Flash CCE – novembre 2019

Après un avenant à la CCN permettant d’augmenter la précarité à Pole Emploi, après un appel à mission des conseillers CDE sur des missions restreintes aux SEULES offres de plus de 30 jours, la Direction nous refait le coup de la fameuse CONFIANCE pour mieux masquer les insuffisances de ce plan qui se contente de réaffirmer un socle minimum de service permettant de répondre aux besoins des Demandeurs d’emploi et des entreprises sur l’ensemble du territoire.

Le SNU a émis un avis défavorable sur ce plan stratégique car la confiance ne se décrète pas , elle se gagne.

RÉGIONALISATION DE PÔLE EMPLOI : ATTENTION DANGER !

Après les annonces du Premier ministre proposant à 3 régions d’expérimenter le pilotage de Pôle emploi sur les politiques de formation, les velléités des Présidents de conseils régionaux de régionaliser l’institution Pôle Emploi ressurgissent.
Après la Nouvelle Aquitaine, l’Occitanie, la Bourgogne Franche-Comté, les Pays de la Loire, ce sont maintenant les Hauts de France qui se mettent sur les rangs.
Le SNU Pôle Emploi réaffirme que Pôle emploi est et doit rester un Etablissement Public Administratif et National.