Archives par auteur: Francis Chambarlhac

En Direct du CSE – juin 2020

Au menu:

  • PRA phase 3 et activité indemnisation : le SNU avait prévenu (mais il n’est jamais bon d’avoir raison avant tout le monde).
  • Politique de formation de Pôle emploi
  • Evolution de l’organigramme de la DR
  • Protocole national de déconfinement phase 3 : plus d’info après  le CSE extraordinaire  du 10/07
  • Nouvelles prestations : une personne dite employable immédiatement et autonome vaut 400 euros sur le marché de la prestation.

30 JUIN : JE SOUTIENS L’ENSEMBLE DU PERSONNEL DE SANTÉ

Nous les avons applaudis, maintenant il nous faut les soutenir !

Cela fait trop longtemps que les personnels de santé dénoncent auprès des pouvoirs publics leurs manques de moyens et de reconnaissance salariale. Ce ne sont pas des médailles qu’ils réclament mais des actes.
Pour les obtenir, ils multiplient les mobilisations devant leurs établissements toutes les semaines et appellent à une grande journée de mobilisation le 30 juin partout en France.

COVID 19 EN GUYANE LA FERMETURE DES AGENCES S’IMPOSE

Les cas détectés Covid, le nombre de personnes hospitalisées et le nombre de morts ont doublé en 8 jours. L’urgence commande de prendre toutes les mesures de précaution pour assurer la sécurité sanitaire et la santé des agents de Pôle emploi Guyane, des usagers et plus largement de l’ensemble de la population guyanaise.

  • 17 juin : 1554 personnes positives, 133 nouvelles contaminations dans la journée
  • 9 juin : 773 personnes positives, 44 nouvelles contaminations dans la journée

Mode d’emplois N°70

C’est la crise : sortez masqué !

Au sommaire de ce numéro :

  • Libertés publiques, éducation, inégalités, pollution : c’est la crise : sortez masqué !
  • Tracking numérique : une nouvelle étape dans le renoncement à nos libertés
  • Performance par la confiance : nouveau jeu de dupes pour charger la mule
  • Conquête de l’espace : le premier Homme sur Mars sera une femme
  • Conservation des sols : une révolution qui renoue avec la tradition
  • Inspection du travail : pour la réintégration d’Anthony Smith
  • Éducation nationale : l’échec annoncé de la réforme du bac
  • …..

Liberté de manifester : la santé oui ! Le bâillon non !

Communiqué de presse des organisations syndicales CGT, FSU, SAF, Syndicat de la Magistrature et Union Syndicale Solidaires dénonçant l’interdiction du droit de manifester et engageant une procédure de référé-liberté.

“Le droit de manifester est un droit garanti par la Constitution. Alors même que la liberté de circuler sur notre territoire a été rétablie, il n’est pas cohérent que les rassemblements – et donc les manifestations – à plus de 10 personnes sur la voie publique restent purement et simplement interdits.”

Dossier synthèse assurance chômage – mai 2020

Dans ce dossier, l’UNEDIC fait une 1ière analyse des conséquence de la crise COVID sur la situation du régime d’assurance chômage.

  • financement activité partielle : “Nous estimons que le coût global de ces 2 mois d’activités partielle avoisinerait 4,9MdsE pour l’UNEDIC”
  • régime d’assurance chômage: “Les dépenses de l’Unédic (hors activité partielle) ont été supérieures de 240 M€ pour le mois de mars (observation au 30 avril). Au 20 mai, les dépenses observées, qui correspondent pour la quasi-totalité aux dépenses au titre d’avril, seraient pour le moment supérieures d’environ 800 M€ à ce qu’annonçaient nos prévisions de février dernier.”

Faisant le bilan des mesures entrées en vigueur en novembre 2019, elle interroge également sur la réforme de l’assurance chômage en cours :

  • “De novembre 2019 à février 2020, nous observons une baisse d’environ 25 000 par mois des ouvertures de droit, par rapport à la même période un an plus tôt, dont 8 000 rechargements de moins.”
  • impact des mesures reportées au 1er septembre : ” Nous estimions avant crise que 850 000 entrants seraient concernés par cette mesure lors de sa première année d’application : leur allocation mensuelle diminuerait, passant de 905 € à 708 € en moyenne par mois (-22 %), tandis que la durée moyenne de leur droit passerait d’un an à un an et demi en moyenne. Parmi eux, les plus affectés seraient au nombre de 190 000 : ils percevraient une allocation mensuelle diminuée de 50 %, tandis que la durée de leur droit s’allongerait d’un an en moyenne.”

ACTIVITES ET POINTS RH A POLE EMPLOI : CONFERENCE TELEPHONIQUE D.G DU 02 JUIN

Rotations et planification sur site

  • La note RH du 29 mai est claire, chaque agent doit alterner télétravail et agence dans la limite de la jauge c’est-à-dire du nombre de personnes maximum présentes sur site.
  • Pour la DG qu’il s’agisse de la reprise des ESI ou de celle des personnels encore en garde d’enfants, il n’y a aucune raison de faire pression, la rotation doit se faire sur les jours où les enfants vont à l’école.
  • Laccueil, il doit se faire à la demi-journée, c’est dans les accords. Il est préconisé : 2 heures pour accueil comme pour le  vidéo-portier.

Prime Covid Fonction Publique

M.Pénicaud a annoncé y être favorable dans son Ministère, Pôle emploi est donc concerné.

Pour la DG, un échange lors de la NAO sera fait, mais pour elle, si une prime Covid est donnée, ce sera sur une enveloppe non mise ailleurs ! De plus, tous les agents ne pourront pas en bénéficier puisque l’obtention de cette prime est conditionnée à des critères (Confère Décret).

Pour le SNU, c’est une augmentation générale des salaires qui doit prévaloir aujourd’hui.