Archives par auteur: Francis Chambarlhac

PROJET SNU DE GESTION DES ASC 2021 Porté lors du CSE du 27 novembre

L’objectif du SNU à travers la politique de gestion des Activités Sociales et Culturelles est de permettre une redistribution proportionnelle aux revenus des agents afin que les moins favorisés puissent accéder plus facilement à celles-ci.
A cette fin, le budget prévisionnel du SNU a été construit sur la base de 5 paliers significatifs sur toutes les prestations proposées et pour Toutes et Tous (CDI, CDD, stagiaires).

La volonté du SNU est toujours de faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin

et son budget prévisionnel en est la concrétisation.  Voyez par vous-mêmes !

PRIME 400 EUROS BRUT : UNE « PRIMATISATION » RAMPANTE

Pour le SNU, l’ensemble de ce budget dans cette période exceptionnelle : prime Covid + prime exceptionnelle + prime d’intéressement permettait une augmentation générale des salaires et une juste reconnaissance des efforts fournis par toutes et tous dans cette période très difficile.

Face à ce constat, nous entendons également les agents qui vivent une situation financière difficile ou qui se sentent peu valorisés par rapport à l’investissement quotidien qu’ils fournissent. Le SNU, deuxième organisation syndicale de Pôle emploi, prendra ses responsabilités en signant cet accord.

Trait Direct : Billet d’Humeur … en mode Humour !

Comme tout un chacun, les Managers ont besoin de temps de pause le midi et d’un équilibre entre vie professionnelle et personnelle.
Le « Secteur Cadre et Encadrant » du SNU demande que ces formations, dont le contenu est souvent très attractif, soient repositionnées sur le temps de travail.
Un dicton dit : Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais ….. Appliquons-le ! Déconnectons-nous le midi et formons-nous dans la journée.

RENÉGOCIATION MUTUELLE D’ETABLISSEMENT: PORTES OUVERTES SUR LA NÉGOCIATION – N°1

L’accord actuellement en vigueur arrivera à son terme le 31 décembre 2021. Il nous reste donc un peu plus d’une année pour renégocier l’accord actuel, lancer les appels d’offres européens, auditionner les candidats et mettre en oeuvre opérationnellement son contenu dès janvier 2022.

  • Priorités Etablissement:
    •  Les règles de couverture des personnels en suspension de contrat doivent être revues.
    • Les modalités de la répartition de la part patronale et salariale des cotisations (essentiellement santé) doivent être revues pour être mises en conformité avec les règles URSSAF
  • 2 pistes d’évolutions pour la DG:
    •  Revoir les modalités de calcul du salaire de référence pour l’incapacité.
    • Réduire les capitaux décès.

Vous l’aurez donc compris, cette négociation s’ouvre dans un contexte difficile.

ORANGEONS LE MONDE ! – 25 NOVEMBRE –

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

NE RESTEZ PAS SEUL-E, VOUS POUVEZ COMPTER SUR LE SNU
Si vous êtes victime ou témoin :
. L’équipe SNU sera à votre écoute.
. L’équipe SNU vous orientera, en saisissant l’employeur si cela entre dans le cadre professionnel, vers des associations.
. L’équipe SNU vous aidera à constituer un dossier, vous accompagnera.

LETTRE OUVERTE DU SECTEUR CADRE DU SNU AU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE PÔLE EMPLOI

Même si la gestion de cette crise n’a pas été toujours parfaite, il faut reconnaitre que Pôle emploi a fait les choses sérieusement, et sauf quelques exceptions, a déroulé une procédure sanitaire que d’autres entreprises n’ont pas connue.
Mais alors que le coronavirus sévit toujours et a des conséquences quotidiennes sur le travail des agents et l’organisation des agences locales, l’établissement, faisant fi du contexte, fait feu de tout bois dans les déploiements, nouveautés, plans d’actions, #tousmobilisés…
Lancement précipité de prestations, Rebondir, tests nouveau suivi, …, ça n’arrête plus.

“Le télétravail actuel augure de formes d’organisation du travail nouvelles, beaucoup plus hybrides” (conférence Cnil)

L’expérience du télétravail massif et à temps complet agit comme un révélateur de certaines problématiques. Discussions sur le travail, maintien du collectif, rôle du dialogue social, contrôle de l’activité : lors d’une conférence organisée par la Cnil le 9 novembre 2020, des pistes de réflexion pour l’avenir ont été évoquées.

extraits:

  • “Le télétravail doit résulter d’une négociation entre les différentes parties prenantes”, Eric Delille, chef du service des questions sociales, RH et sport à la Cnil
  • “Les organisations syndicales sont poussées à négocier de meilleures conditions de déploiement du télétravail par les salariés et les entreprises, mais eux savent très bien que le télétravail rend éminemment plus complexe la construction de revendications syndicales collectives.” Danièle Linhart, sociologue.
  • “Il faut accepter que le salarié ne soit pas rivé à son écran du matin au soir”, lui accorder “l’autonomie qui lui permette de bénéficier des avantages du télétravail”, Bruno Mettling, président fondateur du cabinet Topics, ancien DRH du groupe Orange, et auteur d’un rapport sur la transformation numérique
  • “Se retrouver soudainement confiné face à son ordinateur fait perdre de vue ce pour quoi on travaille. Il y a une perte de sens…,  “il y a un risque de désengagement” des salariés, Danièle Linhart, sociologue.

Assurance chômage : l’Unédic affine ses chiffrages de la réforme envisagée et évalue de nouveaux scénarios d’évolution

Effets de la réforme si application telle quelle au 1er avril 2021

  • Economie : 1 milliard en 2021, 2,67 milliards en 2022
  • SJR: 884 000 nouveaux entrants impactés avec 24% de baisse sur montant net de l’allocation mensuelle
  • Activité réduite : 1,5 milliards d’économie car cumul emploi-allocation moins fréquent (conséquence de la modification du SJR)