PRIME 400 EUROS BRUT : UNE « PRIMATISATION » RAMPANTE

Pour le SNU, l’ensemble de ce budget dans cette période exceptionnelle : prime Covid + prime exceptionnelle + prime d’intéressement permettait une augmentation générale des salaires et une juste reconnaissance des efforts fournis par toutes et tous dans cette période très difficile.

Face à ce constat, nous entendons également les agents qui vivent une situation financière difficile ou qui se sentent peu valorisés par rapport à l’investissement quotidien qu’ils fournissent. Le SNU, deuxième organisation syndicale de Pôle emploi, prendra ses responsabilités en signant cet accord.