La sécurité de Pôle emploi face à la détresse des chômeurs

Au détour de l’article sur les incivilités, un paragraphe sur les effectifs : “Des incivilités qui pourraient cependant repartir à la hausse avec l’annonce faîte par la ministre du Travail le 19 juin dernier. Celle-ci a en effet demandé à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) de réfléchir à une « méthodologie robuste » permettant « d’indexer » d’éventuelles baisses d’effectifs de Pôle emploi sur une « décrue constatée du chômage ». Interrogée sur les effectifs de l’opérateur lors d’une audition au Sénat, Muriel Pénicaud avait « dit et redit » que « rien (nétait) décidé », alors que le chiffre de 4 000 suppressions de postes ces prochaines années circulait.

http://snubfc.fr/Documents/Agressions/Las%C3%A9curit%C3%A9deP%C3%B4leemploiface%C3%A0lad%C3%A9tressedesch%C3%B4meurs.pdf