R comme Rabot sur les Services Publics – Toutes et tous en grève le 22 Mai

En date du 19 septembre dernier, le Directeur Général déclarait à propos des suppressions de postes à Pôle Emploi, « N’accordons pas de crédit aux rumeurs » fustigeant les organisations syndicales qui jouaient les incendiaires.

L’histoire nous a pourtant donné raison puisque pour 2018, c’est 297 ETP qui passent à la trappe, 14,9 ETPT en BFC. 

Et l’histoire se répète ! Interviewé sur France Inter, le 5 mai, sur les suppressions de 3 000 à 4 000 postes d’ici 2022, le DG, cette fois ne nie pas indiquant que : « La question n’est pas taboue et qu’il est normal si le chômage continue à baisser qu’on puisse en tirer les conséquences sur les effectifs de Pôle Emploi »