Un peu de SNU n°14

2 ans. 2 ans déjà que Pôle Emploi existe et cette impression persistante que la vitrine n’a toujours pas vu passer le laveur de vitres. On pourra toujours nous rétorquer que quand même, avant c’était moins bien, que lors de la crise de 1993, nos chères ex maisons avaient moins bien résister à la charge de travail que notre nouvelle boutique, que bien du chemin a été parcouru depuis le 19 décembre 2008, on ne pourra pas nous empêcher de penser que cette fusion n’a toujours eu qu’un but idéologique : casser le service public et les « prérogatives » des partenaires sociaux sur les politiques de l’emploi dans un but de privatiser au maximum. Il faut bien reconnaître que comme pour la Sécurité Sociale ou les retraites, le budget assurance chômage représente une manne (plus ou moins 30 milliards d’euros selon les bonnes années) plutôt alléchante pour les financiers de tout poil. A cela s’ajoute l’incurie de nos politiques au sujet des finances publiques pour ne pas dire que la situation actuelle est voulue et fait partie de la stratégie de casse des Pouvoirs Publics.

Télécharger (PDF, 2.7Mo)