Un peu de SNU n°5

A ceux qui nous rétorquaient que nous hurlions aux loups lorsque nous faisions part de nos craintes du démantèlement du Service Public de l’Emploi, le SNU ne peut que dire : nous y sommes ! En effet, d’ici la fin de l’année, un projet de loi sera soumis au parlement qui entérinera la disparition du SPE tel que nous le connaissons actuellement, avec ses faiblesses certes, mais aussi avec ses forces et qualités dont les plus importantes, la déontologie, l’égalité de traitement, la continuité territoriale du service public, sont mises à mal depuis quelque temps. Plusieurs questions de fond se posent : – peut-on raisonnablement penser qu’un changement de structure fera baisser durablement le chômage ? – quelles seront les garanties de déontologie et d’égalité de traitement pour les demandeurs et les entreprises de la part d’un organisme juge et partie ? – qui peut raisonnablement croire que la future convention collective amènera forcé- ment un gain financier aux agents qui choisiraient le nouveau statut ? Au regard des précédents, La Poste, France Télécom, notre opinion est faite. Ce numéro du journal du SNU vous éclairera un peu plus sur les raisons de notre totale opposition à la fusion. En attendant le mouvement de grève spécifique ANPE / ASSEDIC qui débutera le 27 novembre, il me reste à vous souhaiter, au nom du SNU, et malgré un avenir sombre, la meilleure fin d’année possible.

Télécharger (PDF, 352KB)