Un peu de SNU n°4

Voici venir le temps des vacances d’été et avec elles, le lots des décisions gouvernementales pendant que la France se prélasse à l’ombre des cocotiers, profitant de ses vacances après une année bien chargée. Maintenant que le ministre de l’emploi est connu, la feuille de route des réformes voulues par le Président de la République devrait être précisée. C’est ce que l’ensemble de l’intersyndicale nationale souhaite connaître en demandant une rencontre à Mme Lagarde notre nouvelle ministre de l’emploi. En attendant, le SNU ne reste pas inactif. Si l’actualité l’exige, si le calendrier s’emballe, nous organiserons pendant l’été des heures d’information syndicale. Avant cela une bonne nouvelle est tombée ce jeudi 28 juin. A Dijon, le Tribunal Administratif statuait sur 4 recours de collègues dijonnaises quant au refus de leur temps partiel en 2005. Le commissaire de la République a rendu son avis en condamnant très clairement l’Etablissement sur la forme (entre autre, non respect de la chronologie dans le refus du temps partiel), alors que le fond du dossier ne peut qu’étayer la condamnation (si l’ANPE peut tourner avec 50% de temps partiel pourquoi en refuser 4 ?). Le jugement définitif sera connu dans trois semaines mais l’audience nous apprend que lorsque les agents se battent pour faire respecter leur droit, l’action syndicale est un relais efficace. Bonnes vacances à toutes et tous. Que vous en profitiez pleinement avant la rentrée de septembre qui risque malheureusement de s’avérer chargée.

Télécharger (PDF, 494KB)